Crevette nordique

Pandalus Borealis

Autre appellations en Europe :

           
  EN : Nordic Shrimps
ES : Gamba artica
IT : Gamberello boreale
DE : Tiefseegarnele
NL : Noorse garnaal
DK : Dybhavsreje
PT : Camarão ártico
NO : Dypvanns reke
IS : Útmafsrækja
GR : GarÍda
FI : Pohjankatkarapu
SU : Nordhavsräka
JA : Hokkokuakaebi
 

Présentation générale :

La crevette nordique, encore appelée crevette boréale, est une espèce sauvage. Elle présente à l’état vivant une couleur rose foncé, et peut apparaître légèrement translucide. Elle possède un corps assez fin et porte un long rostre épineux.

Sa chair est fine et goûtée du fait de sa croissance lente en eaux froides : il lui faut sept ans pour atteindre la même taille qu’une crevette tropicale élevée en 4 mois ! Hermaphrodite, la Pandalus change de sexe entre 3 et 5 ans.

Elle remonte ensuite vers des eaux moins profondes. Ses oeufs se logent dans la tête à la fin de l’été, d’où une coloration rouge de certaines têtes après la cuisson. Les gros calibres (à partir de 80 crevettes au kilo) sont surtout des femelles d’où une présence d’oeufs très importante.

Présentation générale :

Critères de qualité Disponibles exclusivement congelées, les crevettes entières sont parfois vendues décongelées au rayon frais.

Dans ce cas, la carapace doit être ferme et la tête bien fixée au corps. Éviter les carapaces jaunies, signe d’un long stockage à l’état congelé.

À noter :

La présence de têtes noires dans certains lots est liée à la remontée trop rapide des crevettes qui sont pêchées à grande profondeur. Cet accident de décompression n’a aucune incidence sur le goût du produit. Les têtes colorées en brun à certaines périodes (comprises entre 15 et 25 % des captures) proviennent de l’alimentation. Là encore, c’est sans incidence sur la qualité intrinsèque de la crevette.

Revenir