Bulot

Buccinum undatum

Autre appellations en Europe :

           
  EN : Whelk
ES : Bocina
IT : Buccina
DE : Wellhornschnecke
NL : Wulk
DK : Konksnegil
PT : Búzio
NO : Kongsnegl
IS : Beitukóngu
GR : Bouroú

FI : Torvikotilo
SU : Valthornssnäcka
JA : Bai
 

Présentation générale :

Le bulot est un gros escargot de mer doté d’une coquille robuste, spiralée et ondulée. Ce gastéropode est blond quand il est pêché sur les fonds sableux, et vert quand il est issu des fonds rocheux. Son pied musculeux constitue l’essentiel de la partie comestible. Utilisé hier comme appât à morue sur les bancs de Terre-Neuve, le bulot une locomotive du rayon marée, pour les coquillages.

Présentation générale :

Vivant, l’orifice du bulot doit être hermétiquement fermé par l’opercule. Quand il est mort, les muscles du bulot sont relâchés et l’opercule n’exerce plus sa fonction. Dégradé, il dégage une forte odeur, très désagréable. Le bulot doit
aussi être trié et propre, c’est-à-dire sans sédiment, sans reste de boëtte, ni parasites sur la coquille (balanes ou crépidules).

À noter :

Le bulot est le nom le plus usité du buccin mais il existe une myriade d’appellations régionales parmi lesquelles : coucous, rans, bigorneaux de chien et calicocos. En janvier 2012 le bulot de la baie de Granville a déposé sa candidature à l'IGP et au MSC.

Revenir