Palourde croisée

Ruditapes decussatus / Ruditapes philippinarum

Autre appellations en Europe :

           
  Palourde d’Europe       Palourde japonaise
  GB : Grooved carpet shell
DK : Toppimuslinger
I : Vongola ou arsella nera

E : Almeja fina
P : Ameijoa boa

D : Gegitterte Venusmuschel
NL : Tapijschelp
  GB : Japanese carpet shell
E : Almeja japonesa
D : Japanische Muschel



Présentation générale :

Difficiles à distinguer, la palourde européenne et la palourde japonaise possèdent chacune deux coquilles équivalentes de formes plus ou moins ovales. Des stries rayonnantes et concentriques marquent la coquille variant du gris nuancé de blanc et parfois de brun. L’intérieur des valves de la croisée japonaise est violacé, à la différence de l’espèce européenne, qui présente un intérieur clair.

Présentation générale :

Le coquillage se doit d’être vivant. Un passage en bassin permet d’éliminer le sédiment (sable vaseux) et les impuretés. Une taille supérieure à 6 cm apporte une plus-value.

À noter :

Les deux espèces sont commercialisées le plus souvent sous la dénomination palourde grise,  mais l’espèce européenne est beaucoup moins importante en volume depuis l’introduction de sa cousine japonaise dans les années 1970.

Revenir