Lieu noir

Pollachius virens

Autre appellations en Europe :

           
  EN : Saithe
E : Carbonero
I : Merluzzo nero
D : Seelachs
NL : Koolvis
DK : Sej
PL : Czarniak
P : Escamudo
N : Sei
IS : Ufsi
GR : Bakaliaros
FIN : Seiti
S : Sej
J : Seisu
 

Présentation générale :

Le lieu noir est un poisson rond. Son dos est gris profond et son ventre gris clair. Sa ligne latérale est de coloration claire et droite, même au niveau des pectorales. Le lieu noir est pêché au chalut de fond, à la ligne et à la senne. Sa chair est assez molle et grossière mais bonne. Le lieu noir est appellé colin à Concarneau, colin noir à Boulogne, gerlin ou lieu en Vendée. L’appellation « colin » est impropre, sauf si elle est suivie du nom officiel de l’espèce considérée. Le lieu noir commercialisé en congelé ou en conserve prend l’appellation de « colin lieu ».

Présentation générale :

Critères de fraîcheur :

Entier et frais, l’aspect du lieu noir est ferme, brillant avec peu de mucus. L’oeil est légèrement convexe. Les branchies sont très rouges et très brillantes. La cavité viscérale est tapissée de filaments rouges. Altéré, le lieu est terne, mou et il jaunit. Son oeil est opaque et plat, sa cavité viscérale et ses branchies brunâtres. Sur un filet frais, côté peau, la teinte est rouge vineux avec deux zones longitudinales brun foncé. L’aspect est brillant. Altéré, le filet est terne et vire au grisâtre ou au beige foncé.

À noter :

Plus on monte vers le Nord (Norvège, Féroé), plus la chair du lieu noir tend à éclaircir. Le poisson est réputé plus fragile que le merlan ou le cabillaud. Le lieu noir frais se consomme à 95 % sous forme de filets.

Revenir