Merlan

Merlangius merlangus

Autre appellations en Europe :

           
  EN : Whiting
ES : Merlán
IT : Merlano
D : Wittling
NL : Wijting
DK : Hvilling
PT : Badejo
NO : Hvitting
IS : Kolmunni
GR : Bakaliaros
FI : Valkoturska
SU : Vitling
 

Présentation générale :

Le merlan présente un corps allongé de couleur beige, très brillant. Ses flancs sont argentés, ses écailles petites et faiblement implantées. Il se distingue du lieu jaune par une tache noire située au-dessus de sa nageoire pectorale. Le merlan peut aussi être confondu avec le petit cabillaud et le tacaud qui ont des barbillons beaucoup plus développés sous de menton. Sa chair, maigre et très digeste, est fine et très goûtée. Il possède cependant de nombreuses petites arêtes.

Présentation générale :

Frais et vidé, un merlan entier est rigide et très brillant avec des reflets jaunes. La différence de couleur entre le dos et le ventre est nette. Son oeil est légèrement convexe. L’intérieur de son ventre est gris presque noir, sur une chair blanche, brillante et homogène. Frais mais non éviscéré, son ventre est souvent mou. Des filets frais sont brillants, de couleur nacrée. Altéré, le merlan est terne et son ventre parfois crevé.

À noter :

Merlan Le merlan est appelé merlu en Méditerranée, d’où le risque d’erreur avec le véritable merlu (Merluccius merluccius). Sur les étals, le filet de merlan peut se confondre facilement avec le filet d’églefin. Certains détaillants peu scrupuleux lui substituent du filet de tacaud.

Revenir