Sardine

Sardina pilchardus

Autre appellations en Europe :

           
 

EN : European sardine, pilchard (grosse),
sardine (petite)

ES : Sardina europea

IT : Sardina

DE : Sardine

NL : Sardien, pelser

DK : Sardin

SU : Sardin

PT : Sardinha

GR : Sardélla

FI : Sardiini

J : Iwashi, maiwashi

 

Présentation générale :

La sardine est un petit poisson au dos bleu avec parfois des reflets argentés. Sa machoîre est légèrement saillante et son opercule présente des stries bien marquées. Ses grandes écailles tombent facilement. Sa chair est fine, typée, fragile et un peu grasse.

Présentation générale :

Fraîche, la sardine a l’aspect ferme et brillant. Son oeil est vif, légèrement convexe gris-noir. Altérée, elle perd ses écailles, la couleur de l’opercule vire au rouge puis au brun-jaunâtre. Son corps ramollit, une odeur désagréable se dégage…

Les mareyeurs d’Atlantique baignent souvent la sardine en saumure quelques instants pour la raffermir et mieux la conserver. L’oeil peut alors se cercler de rouge et devenir légèrement concave bien que la sardine soit fraîche. Ce procédé donne aux chairs un goût agréable.

À noter :

L’appellation sardine est autorisée pour 21 espèces de la même famille mais elle doit s’accompagner du nom scientifique de l’espèce. Seule la Sardina pilchardus peut s’appeler sardine sans autre précision. Plus grosse, elle est quelquefois appelée célan. En conserve et à la tomate, elle se nomme aussi pilchard. Le sprat (Spratus spratus) est plus petit, plus étroit et plus argenté que la sardine et possède des opercules lisses

Revenir