Tacaud commun

Trisopterus luscus

Autre appellations en Europe :

       
  EN : bib ou pout
ES : faneca
IT : merluzzo francese

DE : franzosendorsch
DK : skægtorsk
GR : bakaliaros

NL : steenbolk
NO  : skieggtorsk
S : skäggtorsk

Présentation générale :

Habitué des eaux côtières, ce petit gadidé qualifié hier de « poisson pour chat », gagne des galons sur les étals grâce à un prix attractif. Sa mâchoire supérieure proéminente, son barbillon bien développé sous le menton et la forme élevée de son corps, le distinguent du tacaud norvégien, du merlan juvénile et du capelan de Méditerranée.

Présentation générale :

Tenue rigide, chair ferme et robe brillante s’imposent au tacaud. Car ce poisson est fragile et se conserve mal. À consommer ultra-frais entier en petite taille ou en filet dès qu’il dépasse 350 g.

À noter :

Proposé parfois sans peau, le filet de tacaud peut se confondre facilement avec celui du merlan. Le premier est cependant moitié moins cher que le second.

Revenir