Revenir

Brasserie-poissonnerie Barba à Béziers (34)

Consommer sur place, à la brasserie, et/ou emporter, à la poissonnerie, on peut tout faire chez Barba, depuis cinq générations.

 

Brasserie-poissonnerie Barba
Impasse de la Touraine
Béziers

Surface 1 000 m2
entre 15 et 20 salariés (Béziers)
CA : 3,1 M€ en 2017
(Valras compris)

 

tl_files/_media/redaction/1-Actualites/Nominations/2019/201902/LF_barba2.jpgJouxtant la poissonnerie,
la brasserie, le domaine de Valérie, la chef,
peut servir 150 couverts, au cours de sept services par semaine, dont les vendredis et samedis soir.  À l’étage, une salle de 70 places est dédiée aux séminaires, repas d’entreprises et soirées privées. La terrasse couverte et chauffée abrite plus d’une centaine de convives lors des soirées bar à huîtres originales, avec un brasseur local.

 

 

 

La saga familiale se perpétue avec Bernard, 30 ans, le fils de Lucien et Valérie Barba, qui travaille à leurs côtés depuis l’adolescence. Juste avant le 31 décembre, l’étal de coquillages et crustacés déborde d’opulence, avec une diversité de crevettes sauvages cuites maison impressionnante. Pour garnir tant d’assiettes et plus de 40 mètres d’étals, les achats sont quotidiens à la criée de Sète, la base, et dans de nombreux ports méditerranéens et de l’Atlantique, français et espagnols.


tl_files/_media/redaction/1-Actualites/Nominations/2019/201902/LF_barba3.jpg

 

Les deux frères Barba ont travaillé ensemble durant 20 ans, avec leurs parents, à la poissonnerie des halles de Béziers, sur les marchés et à l’atelier de marée à Valras-Plage. Puis, ils séparent les activités en 1997.

Henri, le cadet, va développer l’import-export de thonidés et céphalopodes, transformés depuis 2017 dans une nouvelle usine, près de Béziers : il dirige maintenant Groupe Barba avec ses deux fils.

Lucien, l’aîné, reprend la vente de détail et crée à 39 ans la SAS Barba Lucien. Avec son épouse Valérie, issue d’une famille de restaurateurs valrasiens, il monte  une poissonnerie dans cette station balnéaire. Et en 2004, le couple accomplit son rêve en construisant un vaste bâtiment à Béziers : la première brasserie-poissonnerie de la région est lancée. Le pari financier est osé, mais largement atteint : les Biterrois, et bien d’autres, accourent depuis lors chez Barba, situé dans une zone commerciale excentrée.

À 60 ans, Lucien a levé le pied. S’il a cédé la présidence à son fils Bernard, il est toujours omniprésent. Il finalise un autre beau projet, qui va démarrer dès 2019, juste à côté de l’établissement, sur un terrain de la SCI familiale.

Reportage : Lionel FLAGEUL

 

Articles associés :

Voir plus d'articles liés