Revenir

20 milliards de déficit pour l’UE

Malgré l’intensification des échanges intra-européens et des exportations européennes de produits de la mer en progression – elles flirtent avec les 5 milliards d’euros – ,  rien n’y fait.  La balance commerciale européenne du secteur ne cesse de se détériorer pour s’établir à - 20 milliards d’euros. La France y contribue à hauteur de 4 milliards d’euros. Nulle surprise alors si le Conseil économique, social et environnemental (Cese) appelle l’État français à favoriser le développement, dans l’Hexagone et en outre-mer, de fermes aquacoles marines et continentales, durables.