Revenir

Partir à la reconquête du marché iranien

L’accord de Vienne, signé en janvier 2016, a mis fin à la plupart des sanctions européennes qui frappaient l’Iran. Une bouffée d’oxygène pour l’économie du pays dont la croissance s’est établie à 6,4 % en 2016. Les échanges entre la France et l’Iran en profitent.

Connectez-vous ou abonnez-vous pour avoir accès à cet article immédiatement.

Revenir