Kombu

Laminaria sp

Autre appellations en Europe :

 

 

GB : Konbu

DK : Kombu

IS : Kombu

DE : Kombu

ES : Kombu

PT : Kombu

IT : Kombu

RU : Комбу - Kombu

PL : Konbu

Présentation générale :

Le kombu désigne plusieurs algues brunes comestibles du genre Laminaria. Cette algue est réputée pour sa grande richesse en iode, mais elle contient également d’autres sels minéraux tels que du sodium, magnésium ou potassium, et des oligoéléments comme du manganèse ou du sélénium. Elle est riche également en fucanes, des polysaccharides aux vertus antioxydantes, anti-inflammatoires, anticoagulantes et antitumorales.

À noter :

Indissociable de la gastronomie asiatique, 90 % du kombu japonais (Saccharina japonica) est cultivé à Hokkaido, l’île nord de l’archipel nippon. L’Asie est le seul producteur de kombu, la Chine en tête, suivie par le Japon. Il est pour la grande majorité cultivé, mais le Japon récolte la moitié de sa production.

Des cultures de kombu apparaissent en Bretagne pour produire l’espèce locale Laminaria digitata, également appelé « le fouet des sorcières ». Les volumes restent marginaux comparés au géant asiatique, mais cette activité enrichit la palette des produits de proximité.

Revenir